Salon-apprentissage.fr

Les études post-bac, l'orientation, les diverses formations : toutes les informations dont vous avez besoin.

Les différents débouchés et le cursus universitaire liés à la géographie

Les études en géographie sont très larges et ouvrent sur de vastes choix de métiers. En choisissant cette filière à l’université, on aura droit à un apprentissage sur les caractéristiques des milieux physiques et des activités humaines qui y sont reliés. Pour citer, les étudiants en géographie pourront se spécialiser en climatologie, en urbanisme, en cartographie ou encore en géomorphologie. Voici alors tout ce qu’il faut savoir sur cette professionnalisation.

Le parcours en géographie et en aménagement

Durant les trois premières années de licence, le programme en géographie sera axé sur l’acquisition de connaissance sur les reliefs et les sols terrestres et marins, mais également sur le climat. En parallèle, il y aura également un enseignement sur le fonctionnement des populations et des sociétés diverses. Dans les études en géographie et en aménagement, on traitera également de statistiques et de techniques en analyse spatiale et en cartographie.
Le but d’une formation en licence est d’orienter les étudiants dans une activité qui leur plaira, et ce grâce à des travaux dirigés. Le parcours permettra aux étudiants de se focaliser dans un domaine professionnel, que ce soit l’aménagement de territoire, le tourisme ou encore le développement local. Pour devenir enseignant dans ce domaine, un diplôme en master est exigé.

Les écoles formant en ingénierie et en sciences géographiques

En France, il y a plusieurs écoles axées sur le domaine scientifique de la géographie et qui proposent divers parcours selon les besoins de chaque étudiant. On cite L’École des Ingénieurs de la ville de Paris, qui a une spécialité en génie urbain. Elle est idéale pour les étudiants spécialisés dans les domaines scientifiques tels que les mathématiques et la physique.
On a également L’École Nationale des Sciences Géographiques se situant à Marne-la-Vallée, et l’Institut national polytechnique-École Nationale de la Météorologie de Toulouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *